Redevance SACEM pour les Gites et Locations Saisonnières

Accueil FORUMS LA LOCATION : SA GESTION ET SA FISCALITE ? Redevance SACEM pour les Gites et Locations Saisonnières

  • Ce sujet contient 14 réponses, 9 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par clopo, le il y a 3 jours.
  • Créateur
    Sujet
  • #21287814
    Dominique Lecaplain
    Membre BRONZE

    Bonjour,

    La SACEM, m’a adressé un mail, pour m’informer, que le devais payer une prestation dite » Autorisation de diffusion »pour mon hébergement car je mets à disposition une télévision et une radio.L’utilisation de ces équipements n’est que de la volonté du locataire. La SACEM met en avant une interprétation d’un texte qui dit que les hôtels doivent acquitté cette prestation pour tous les téléviseurs présents dans les chambres.

    A contrario, nous pouvons mettre en avant le caractère privé de l’hébergement, donc ce n’est plus une diffusion vers du public.

    Je continue à rechercher, mais j’accepte volontiers, vos contributions.

    Par avance merci

    Dominique

    3 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
Vous lisez 5 fils de discussion
  • Auteur
    Réponses
    • #21860420
      LVP BenoitLVP Benoit
      Administrateur

      Bonjour,

      Suite à de nombreux messages reçus (emails et sur ce forum) mais aussi suite à de nombreux articles publiés ces derniers jours dans différents médias concernant la demande de la SACEM aux propriétaires de Gîtes et Locations de Vacances d’une redevance « droit d’auteurs » nous avons décidé de préparer un dossier sur le dossier qui sera très prochainement publié sur notre site.

      👉 Entre ce que la SACEM a réellement le droit de faire, les conditions applicables et ce qui a pu être écrit sur internet, l’avocat et ingénieur Jean-Denis Lefeuvre a pris la parole sur les réseaux sociaux pour nous aider à y voir plus clair. Malgré la complexité de la situation en raison du flou juridique sur la question, nous allons voir que la situation est loin d’être aussi systématique que ce que la SACEM cherche à nous faire croire dans leurs courriers…

      Benoit.

      Benoit - Administrateur de LVP Direct

      3 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
    • #21836965

      Bonjour à tous,

      Le site Clubic a fait un article à ce sujet récemment :

      https://www.clubic.com/economie-collaborative/actualite-430587-faut-il-payer-la-sacem-si-vous-laissez-trainer-une-radio-dans-votre-airbnb.html

      En résumé, il semble que l’on ai pas à payer cette taxe si l’on met à disposition une télé, sauf exceptions citées dans l’article

      3 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
      • #21850074
        Catherine GRANDJONC
        Membre BRONZE

        Bonjour

        Je confirme : le filon a été flairé par une société privée qui a proposé à la Sacem d’augmenter ses revenus en taxant « illégalement » les meublés de tourisme. En passant, la société récolte un % sur les montants versés à la Sacem. Ils sont très forts pour intimider les loueurs. Une seule attitude : faire le mort, ne jamais donner suite à leurs exigences. Une autre société, PicRights, basée en Suisse) a tenté il y a quelques années d’extorquer aussi, au nom de l’AFP, des sommes extravagantes pour des droits d’utilisation de photos sur des sites internets de particuliers ou d’associations. Même scénario ici pour les droits Sacem, les escrocs ne manquent pas d’imagination.

        2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
      • #21854533
        Villa BruyerideVilla Bruyeride
        Membre BRONZE

        Bonjour,

        @ Catherine GRANDJONC : quelle est votre source concernant cette société privée qui aurait contacté la SACEM ?

        Pour ma part, j’ai trouvé ce texte de loi d’une députée :

        https://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-19817QE.htm

        Clévacances m’a aussi répondu que j’aurais dû attendre avant de payer alors que c’est … Clévacances qui a envoyé un mail à tous les propriétaires en leur demandant de se mettre en conformité.
        Pourquoi Clévacances a envoyé ce genre de mail sans se renseigner au préalable ???? C’est surprenant !

        La SACEM a aussi été très forte pour me mettre la pression pour payer. Maintenant, je me retrouve ‘bloqué’.

        Pour l’UFC Que Choisir, ce n’est pas un problème consumériste mais légal, donc ils ne s’en occupent pas !.

        J’attends la suite avec impatience.
        Bel été à tous !

         

        2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
      • #21868653
        clopo
        Membre BRONZE

        Bonjour à vous,

        Cette réponse ministérielle pourrait s’intituler : « de l’art d’esquiver une question posée « . Celle de l’honorable parlementaire était de savoir je cite si les propriétaires d’hébergement touristique, gites qui METTENT A DISPOSITION des téléviseurs, radios, lecteurs de CD… étaient redevables d’une cotisation à la SACEM laquelle ne constitue comme le rappelle le ministère de la culture ni une taxe ni une redevance de nature fiscale. La délicieuse réponse indique je cite encore que conformément à l’arrêt de la Cour de Cass les exploitants de chambres d’hôtes ou de gites qui PROCEDENT à des diffusions musicales dans les chambres ou les parties communes sont soumis au règlement des droits d’auteurs. La définition juridique de procéder est exécuter. Il s’agit ici d’une sonorisation forcée, continue, d’ambiance semblable à celle communément rencontrée dans les restaurants, les magasins de vêtements ou autres.

        Nous propriétaires d’hébergements touristiques sommes dans un tout autre cas de figure et la réponse ministérielle montre l’embarras dans lequel se trouvent les Pouvoirs Publics pour régler cette épineuse question face à l’essor grandissant des offres d’hébergement de particuliers, non professionnels.

        Bonne journée

         

        1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
      • #21850119
        Catherine GRANDJONC
        Membre BRONZE

        Je me suis un peu emballée, la méthode est différente pour la Sacem. Mais en tout cas, l’article de Clubic cité par Iziloc apporte toutes les réponses et est très rassurant.

    • #21801232
      Villa BruyerideVilla Bruyeride
      Membre BRONZE

      Bonjour,

      Après plusieurs années de locations saisonnières, j’ai reçu un mail de Clévacances demandant aux propriétaires de se mettre en conformité avec la SACEM (au risque de perdre le Label ?).

      J’ai donc pris contact avec le SACEM de ma région afin d’essayer de comprendre car je ne suis pas un hôtel (pas de TV dans les chambres) et n’organise pas de soirées.

      NB : J’avais aussi lu sur certains forums que si l’on payait une redevance TV ou une taxe (foncière ou habitation), nous n’étions pas concernés. Mais je pense que cela n’est plus valable de nos jours.

      La SACEM m’a répondu qu’à partir du moment où les locataires pouvaient écouter de la musique (TV, radio, internet), nous devions régler cette nouvelle taxe.

      A priori, les hôteliers se seraient aussi plaints d’une concurrence déloyale … car eux, la payent.

      Ils m’ont aussi dit qu’ils avaient reçu les listes des locations via Clévacances et les OT. Je pense que la machine est en marche … Il y a un (gros) marché à prendre !

      Je me suis donc mis en conformité pour le moment. je ne comprends pas pourquoi cette taxe n’est pas au prorata du nombre de mois de locations annuelles.

      Je vais également contacter l’UFC Que Choisir pour savoir ce qu’il en est.

      PS :
      Sont soumises à la redevance TV, les personnes imposables à la taxe d’habitation et dont le domicile est équipé d’un téléviseur ou d’un dispositif similaire au 1er janvier de l’année, que celui-ci leur appartienne ou non.
      Si vous disposez d’une habitation principale et d’une résidence secondaire, chacune étant équipée d’un téléviseur, une seule contribution est due par foyer fiscal et sera établie avec l’avis d’impôt de taxe d’habitation de votre résidence principale.

    • #21774822

      Apparemment des juriste prudence montre qu’il faut la payer dès l’instant qu’on met à disposition une télévision. Je me suis renseignée auprès de mon assurance juridique qui m’a confirmé cette information.

      Pour ma part, je vais enlever l’équipement puisque j’en ai marre de payer des charges et que je propose un séjour déconnexion à la campagne, avec un buffet remplis de jeux de société et une bibliothèque pleine de livre : un bon moyen de montrer à mes hôtes que la télévision c’est comme les antibiotiques : c’est pas automatique pour passer de bons moments en famille ou entre amis !

      Béatrice et Régis,
      Gîte pour 13 personnes,
      La famille est dans les blés

      1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
    • #21722973
      Mrguerite SOCIE
      Membre BRONZE

      Bonjour,

      J’ai 2 gîtes, un qui est classé 3 étoiles et un autre qui est classé 4 étoiles. Tous les deux ont un téléviseur comme tous les gîtes que je connais autour de moi. Nous sommes une très petite structure et déclarons nos revenus en Micro Bic.

      Depuis 20 ans, tous les ans je reçois des services des impôts( taxe d’habitation) une demande de renseignements pour les 2 appartements (situés dans ma résidence principale) et que je loue en gîtes. Je réponds invariablement que ce sont des gîtes ruraux, meublés et classés, loués de façon intermittente à des personnes en vacances. Je n’ai jamais reçu de taxe d’habitation à payer jusqu’à cette année 2022.

      En mars, je reçois donc une taxe d’habitation pour chacun de mes gîtes, avec effet rétroactif pour 2021. ( J’ai demandé aux impôts si c’était normal que depuis cette année  je paie un taxe d’habitation ,la personne que j’ai eu au téléphone ne savait pas, elle devait se renseigner, mais j’attends encore sa réponse)

      En mai,( suite à la taxe d’habitation je suppose) j’ai eu la visite d’une contrôleur des impôts qui m’a dit que je devais payer une redevance TV pour chaque Gîte avec effet rétroactif sur une année. Je ne pensais pas devoir payer la redevance TV car je n’ai jamais rien reçu en ce sens. Là j’ai appris que c’est à nous propriétaires de gîte de déclarer tous les ans les postes de télévision que nous mettons à disposition dans nos gîtes.Cette personne m’a dit qu’elle  me faisait grâce de l’amende 300 €, car j’étais de bonne fois. J’ai donc  réglé  la redevance pour les 2 gîtes: 138 x 2 = 276 € pour 2022 + 276 € pour 2021 soit au total 552 €.

      en juin, je reçois un courrier de la Sacem qui me demande un forfait annuel 2022 au tarif réduit de  223,97 € ( ce forfait  comprend une réduction de 20% si je règle avant le 30 juin 2022, donc après le 30 juin ce sera + cher).

      Extrait du courrier de la Sacem: Si vous mettez à disposition un moyen de diffusion, vous devez souscrire à notre forfait annuel spécial hébergement touristique pour être en conformité avec le règlementation. pour 198,01€ HT par an, il vous permet de diffuser, quelle que soit la source, dans les chambres et les parties communes, le plus vaste répertoire musical au monde, sans aucune restriction.

      Je ne diffuse aucune musique, ni dans les gîtes, ni dans les parties communes. je mets simplement un téléviseur à disposition dans chaque gîte.( je suppose que sans TV on ne peux pas être classés 3 et 4 étoiles?)

      Est-ce normal de payer la taxe d’habitation pour des meublés de tourisme?

      Est-ce normal de payer la redevance TV pour des meublés de tourisme?

      Est-ce normal de payer la Sacem pour des meublés de tourisme?

      Quelqu’un peut-il me renseigner?

      Je ne sais pas ou cela va s’arrêter, y aura-t-il autre chose à payer en juillet ????

      Très grand merci à vous si vous pouvez me renseigner.

      Bien cordialement,

      Marguerite

      1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
      • #21493108
        LVP BenoitLVP Benoit
        Administrateur

        Bonjour,

        En effet il semblerait que certaines sociétés privées (pour le compte de la SACEM) cherchent à utiliser un flou sur l’interprétation des textes pour imposer cette taxe aux gites et locations saisonnières.

        Malheureusement à ce stade nous n’avons pas plus d’information mais je sais que certains propriétaires ont attendu d’être relancé et depuis plus de nouvelles…

        Si certains ont des informations sur le sujet, n’hésitez pas à les partager au reste de la communauté.  😎

        Bonne journée, Benoit.

        Benoit - Administrateur de LVP Direct

        2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
    • #21491398
      Ametz
      Membre BRONZE

      bonjour,

      j’exploite un gite de 6 personnes ( 3 chambres)  en Loueur meublé non professionnel (LMNP).  Je viens de recevoir un courrier et un mail  de la SACEM qui me réclame  une redevance pour diffusion de musique dans le gîte  et le fait  qu’ une télévision soit  à la disposition des vacanciers dans le gîte. le montant réclamé est de 223.97 TTC.

      Je ne diffuse pas de musique, aucun équipement  dans le gîte ne permets la diffusion de musique. Par contre le gîte a le classement préfectoral 3 * , ce qui m’impose de mettre une télévision à disposition.

      Je  me suis rapprochée de l’office du tourisme du secteur ainsi que de l’organisme qui a classé le gîte,  à ce jour ils n’ont aucun gîte soumis à cette redevance.

      je suis la seule dans le secteur dans cette situation.

      Y a t-il des propriétaires de gîte ou de meublé de tourisme qui ont été contactés la la SACEM ?

      Quel sont les recours enviables ?

      MERCI pour votre aide

       

      1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
      • #21809566
        LVP BenoitLVP Benoit
        Administrateur

        Bonjour Ametz,

        Comme vous pouvez le lire sur les autres témoignages et commentaires de ce sujet, plusieurs propriétaires ont eux aussi reçu cette sollicitation qui semble se généraliser. D’après les informations des propriétaires qui ont reçu ce courrier, il s’agit de sociétés privés mandatées par la SACEM…

        👉 Ils s’appuient sur le fait que si un propriétaire de location saisonnière met à disposition un moyen de diffusion (musique ou vidéo) il tombe sous les droits d’auteurs de la SACEM et doit s’acquitter d’un forfait annuel (environ 220€ TTC) pour être en conformité…

        A ce stade, nous n’avons pas plus d’informations mais cela semble se généraliser sur plusieurs régions.

        Benoit.

        Benoit - Administrateur de LVP Direct

        2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
Vous lisez 5 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

– NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVPDIRECT – 

C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVPDIRECT est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux : notre charte de confiance est un gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVPDIRECT n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

– SIGNALER UNE ANNONCE – 

 
👉 Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

– BESOIN D’AIDE –

Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » présente dans votre espace membre ?
👉 La réponse à votre question attend peut-être votre lecture…

Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question, contactez-vous. Nous vous aiderons à trouver une solution adaptée à votre situation.

  • Hidden
  • Hidden
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Rapport de faute d’orthographe
Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :