Professionnalisation de l'activité locative de meublés

Accueil FORUMS LA LOCATION : SA GESTION ET SA FISCALITE ? Professionnalisation de l'activité locative de meublés

  • Ce sujet contient 9 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par luzluz, le il y a 4 années.
  • Créateur
    Sujet
  • #5657
    Marie-LouiseMarie-Louise
    Membre OR

    Bonjour à tous les lecteurs de ce forum,

    A tous ceux d’entre vous qui n’ont pas d’annonce sur MEDIAVANCES.com (rendement quasi zéro), voir le message que je viens de réceptionner.

    Bonne lecture
    Marilou
    ==================

    Nous avions été très actifs lors du débat parlementaire concernant la loi ALUR qui prévoyait, dans l’un de ses articles, de soumettre l’activité locative saisonnière à l’aval du syndic de copropriété. Cette mesure particulièrement anti-économique, qui privait potentiellement nombre de propriétaires de revenus locatifs et impactait lourdement le secteur touristique, a heureusement été retoquée par le Conseil Constitutionnel.

    Le gouvernement propose cette fois-ci, dans son projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2017, une mesure qui prévoit l’assimilation systématique de la location de biens meublés de courte durée dont les recettes annuelles sont supérieures à 23.000 euros à une activité professionnelle.

    Cette mesure ne touchera qu’une faible proportion de nos propriétaires en raison du niveau du plancher et du fait que certains ont déjà un statut professionnel, mais elle est impactante pour ceux qui seront concernés. Elle implique en particulier l’inscription au RSI et le paiement de charges sociales représentant environ 35% du bénéfice, en plus des taxes sociales et de l’impôt (IRPP ou IS), avec quelques avantages relativement limités.

    La mesure vise à considérer arbitrairement des acteurs particuliers comme des professionnels sur la base d’un simple plancher de revenus, alors que le Code Général des Impôts avait adopté une position beaucoup plus réaliste intégrant d’autres facteurs.

    Nous considérons cette mesure obligeant des propriétaires particuliers à des contraintes disproportionnées comme particulièrement malvenue et peu productive.

    De plus, elle parait confirmer une tendance préoccupante, qui consiste à faire sortir les charges sociales de leur champ d’application d’origine, devenues de fait des impôts déguisés et n’ayant plus aucun rapport avec la couverture sociale des assurés. Quelle est la logique permettant d’appliquer un taux de cotisation maladie à un loyer ? Il n’y en a pas… si ce n’est le comblement à court terme des déficits dans le contexte pré-électoral que nous connaissons.

    Malheureusement, le caractère inadapté de cette mesure handicape par ailleurs le développement du marché sur le long terme, avec des répercussions négatives à attendre… sur les ressources publiques.

    La mesure n’est pas encore votée. Nous invitons les propriétaires concernés à alerter leurs élus à ce sujet.

    De notre côté, nous suivons le dossier. Nous verrons si cette mesure est votée en l’état et quels recours juridiques éventuels peuvent être actionnés le cas échéant.

    Très cordialement,

    Hervé Paccard
    CEO
    AKENA Technologies

    Marilou
    www.lemoulinvollach.com
    www.loft-disneyland-paris.com

    6 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
Vous lisez 5 fils de discussion
  • Auteur
    Réponses
    • #6313
      BennynetBennynet
      Membre ADMINISTRATEUR

      Bonjour Gérard,

      Je partage tout à fait votre vision et je fais comme vous pour développer au maximum mes sites pour louer en direct sans rien verser à ces centrales.

      Pour répondre à votre question sur la “justification” d’être sur LVP (en plus d’être le fondateur), et en même temps d’annoncer sur les sites que vous citez, ma réponse est simple : Ils m’apportent de la publicité !

      Le principe est simple : Sur tous les site, dans le paramétrage de mon annonce, j’indique exactement le même tarif que celui annoncé sur mon site (soit, en direct). Sauf que les frais de service de ces sites viennent en plus sur ce tarif. Donc un tarif 100 sur mon site, sera par exemple à 115 sur Airbnb qui facture 15€ de frais de service aux locataires. Libre à eux de choisir de payer plus cher en passant par ces sites. Mon tarif sur mon site sera toujours le moins cher, soit 100

      J’ai un peu simplifier l’exemple vis a vis des frais de service à la charge du propriétaire. Si Airbnb facturent en plus 3% aux propriétaires, vous pouvez alors indiquer 103 comme tarif initial pour compenser cela. Le but étant de toucher dans tous les cas la meme chose quelque soit l’origine de la réservation.

      J’apporte juste la petite nuance, que j’estime qu’il est normal de payer entre 2 à 3% de frais de service pour annoncer sur ces gros sites sans abonnement. Il me semble normal de rémunérer un service à sa juste valeur. Personnellement je ne compense donc pas ces frais qui restent à ma charge du moment où l’annonce est gratuite (Airbnb, TripAdvisor par exemple).

      Mon constat est que de plus en plus de locataires trouvent les noms de mes location sur ces sites puis font une rapide recherche sur Google pour trouver leur site dédié et passer en direct. Pour cela il est important que le nom de votre location soit naturellement indiqué dans vos annonces et que votre site soit bien référencé sur Google.

      Si cela peut donc vous rassurer, personnellement je ne payent donc quasi aucune commission à ces sites 😉

      C’est d’ailleurs ce que beaucoup d’hôtels font. Cherchez votre hôtel sur Booking et contactez-le en direct pour lui demande son tarif en direct, il sera ravis de votre appel et il vous proposera surement soit un upgrade ou une remise en plus…

      Bonne journée,

      Benoit.

      www.villamenerbellec.com
      www.location-vacances-vista.com

      3 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
    • #6302
      Gérard RafinonGérard Rafinon
      Membre OR

      Bonjour à tous!
      Beaucoup d’entre vous ne vont pas nécessairement aimer ce que je vais écrire mais il est bon de regarder la vérité en face.
      En 2015 le nombre de nuits vendues par les hôteliers de France a augmenté substantiellement. En revanche leur revenus ont aussi baissé tout autant.
      Ceci est dû au fait que de plus en plus sont passés sur les grosses centrales de réservations américaines à qui ils ont payé de très grosses commissions.
      Moins d’impôts pour l’état et plus de profits pour Expedia et autres, lesquels paient peu ou pas d’impôt en France.
      La faute de l’état réside dans le fait que les amendes infligées à ces corporations ne sont pas dissuasives quand elles sont condamnées.
      La faute des propriétaire est d’accepter de passer par ces centrales qui les bouffent .
      C’est en fait comme si ces propriétaires préféraient payer l’impôt à Amivac ou autres plutôt qu’au gouvernement.
      J’ai ouvert mes gîtes il y a 19 ans et n’ai jamais payé un centimes à ces escrocs. Trip advisor squatte mon nom de domaine. Si vous tapez “Les Balisiers” sur Google vous tomberez d’abord sur “Trip advisor” qui vous dira “Nos partenaires en ligne ne donnent pas les prix de cet hébergement, mais nous pouvons rechercher d’autres possibilités à Deshaies”. Ils squattent notre nom et il n’y a rien que nous puissions y faire… Et alors… Les clients se sont pas stupides… Et nous vivons très bien de nos gîtes.
      Notre budget annuel pub?
      60 € pour 2 noms de domaine et l’hébergement de nos 2 sites et 200 à 300 euros pour être présent sur des petits portails. Sans compter pas mal d’heures à maintenir nos sites internet et répondre à nos clients. Pas de système automatique de paiement.

      Sachant tout cela quelqu’un peut il m’expliquer comment on peut justifier faire partie de “locations vacances particuliers” et en même temps nourrir le système contre lequel notre organisation se bat en leur payant des commissions?
      Çà me dépasse!!!!

      4 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
    • #6132

      c’est quoi encore cette nouvelle loi ? déjà que tout est bien compliqué. Franchement je me demande si je vais continuer a louer. Peut-etre uniquement a des amis de la famille. Ca sera plus simple et moins de contraintes.

    • #5916
      LVPLVP
      Administrateur

      Bonjour à toutes et tous,

      Hier, jeudi 27 octobre est un « jeudi noir » pour nous autres loueurs de location de vacances et de tourisme ! Mais aussi pour tous les locataires qui vont devoir supporter une hausse importante des loyers pour payer ces 45% de prélèvements sur les revenus locatifs ! Sans parler de l’impact très négatif sur l’économie locale dans les zones touristiques où de nombreux propriétaires vont préférer retirer leur maison secondaire de la location saisonnière, ou pire développer l’économie au noir. Bravo à nos 30 députés qui vont voté cette loi !

      Lisez la suite de mon article sur le blog…

      Benoit - Administrateur de LVP

      2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
    • #5769
      BennynetBennynet
      Membre ADMINISTRATEUR

      Bonjour,

      L’activité de loueur de meublés de tourisme est dans le viseur de Bercy… qui cherche de nouvelles sources de financement. Fort des polémiques sur la pénurie de logements sur les grandes villes, ils veulent bloquer le développement des AirBnB et autres. Ce projet de financement de la Sécurité Sociale 2017 n’est qu’une nouvelle tentative mais encore faut-il qu’elle soit juridiquement acceptable : quelle est la logique permettant d’appliquer une cotisation maladie à un loyer ? Et quelle sera la conséquence sur les locations dans les zones touristiques où elle font vivre le commerce local 6 mois par an ? Bref, pas certain que cette loi sorte un jour…

      Malgré tout, il faut rester vigilant et partager toutes nos sources d’informations sur le sujet…

      Benoit.

      www.villamenerbellec.com
      www.location-vacances-vista.com

      3 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
    • #5658
      AngéliqueAngélique
      Membre BRONZE

      Bonsoir Marilou,

      j’ai également reçu ce mail aujourd’hui et cela ne présage rien de bon.

      Ce qui m’interroge parallèlement au fond du problème c’est que seul Médiavacances nous alerte sur ce sujet. Quid des mastodontes ???

      Bonne soirée

      Angélique

      Angélique
      la-maison-lotte.fr

      1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
      • #6339
        luzluz
        Membre ARGENT

        Bonjour à tous,

         

        Je d’accord de même pour moi pas de demandes MediaVacances, que ce passe t’il , vraiment dommages ce site j’y avait espérée .

      • #5767
        CasanoraCasanora
        Membre OR

        Bonsoir, j’ai également reçu ce mail de Médiavacances et aussi du site Rbnb ou TripAdvisor je ne me souviens plus le quel….

        Bonne soirée.

         

        1 membre a remercié l’auteur pour ce post.
      • #5659
        Marie-LouiseMarie-Louise
        Membre OR

        Bonsoir Angélique,

        Eh oui, ces géants se fichent bien des petits propriétaires que nous sommes. Et comme nul n’est censé ignorer la loi, il faudrait se discipliner pour lire le Journal officiel tous les soir avant d’aller au dodo ! Alors merci Médiavances de faire l’effort d’information (je leur laisse au moins ce crédit – et mon abonnement – à défaut de contribuer au remplissage du planning de réservations).

        Affaire à suivre…
        Marilou

        Marilou
        www.lemoulinvollach.com
        www.loft-disneyland-paris.com

        3 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
Vous lisez 5 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

– NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVP – 

 
C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVP est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux : notre charte de confiance est un gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVP n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

– SIGNALER UNE ANNONCE – 

 
👉 Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

– BESOIN D’AIDE –

 
Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » ?
👉 La réponse à votre question attend peut-être votre lecture…
 
Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question, contactez-vous. Nous vous aiderons à trouver une solution adaptée à votre situation.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

– MODIFIER MON ANNONCE – 

 

👉 Pour modifier les paramètres de votre annonce, vous devez déplacer votre souris sur les informations que vous souhaitez corriger et suivre les indications.

 

👉 Pour modifier vos photos, vous devez cliquer sur le diaporama pour accéder à la gestion de vos photos. Vous pouvez supprimer des photos, en télécharger de nouvelles, les modifier et les déplacer pour organiser leur ordre d’affichage.

 

👉 Pour des raisons de sécurité, certaines modifications devront être validées par un administrateur avant d’être prises en compte.

 

👉 Apres vos modifications, pensez à sortir du mode édition de votre annonce depuis le bouton en haut à droite de votre annonce :

 

CONTINUER

PERSONNALISER VOTRE PLAQUETTE LVP

Nous attachons une grande importance à la qualité de nos plaquettes de promotion qui représente l’image de notre association de propriétaires. La qualité d’impression de votre plaquette est proportionnelle à la définition (la taille) de votre fichier photo envoyé.

 

Le format minium acceptable est de 972×544 pixels.

Sed ipsum sed Nullam eget venenatis, efficitur. id, Phasellus
Rapport de faute d’orthographe
Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :