Redevance speciale dechets SITCOM AZUR LANDES

Accueil FORUMS LA LOCATION : SA GESTION ET SA FISCALITE ? Redevance speciale dechets SITCOM AZUR LANDES

  • Ce sujet contient 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par ClaudiaClaudia, le il y a 1 mois.
  • Créateur
    Sujet
  • #24409183
    ClaudiaClaudia
    Membre ARGENT
    Bonjour.
    J’aurais besoin de votre aide, s’il vous plaît.
     
    La société SITCOM ( gestion de déchets) me réclame à payer:
     
    « Sur forfait annuel F2 d’un montant de 324 € au titre de la redevance spéciale pour la période du 1°r
    novembre 2023 au 30 octobre 2024
    Sur forfait annuel FB2 d’un montant de 225 € au titre du forfait biodéchets (montant qui sera proratisé sur 10 mois couvrant la période du 1ª janvier 2024 au 30 octobre 2024). »
    Je les ai contacté en leur expliquant qu’on paie déjà ce service via la taxe foncière, mais voici ci-joint qu’est-ce qu’ils m’ont répondu.
     
    En gros, ils me réclament de payer 324+225=549 par an pour une activité saisonnière ( donc c’est une activité de 2 mois par an )  pour un service déjà payé par la taxe foncière à la même adresse.
     
    Par contre, sur la commune d’Azur il y en a même pas de borne biodéchets.
    Aujourd’hui je viens de recevoir la facture concernant la redevance spéciale forfait 2 en valeur de 324€.
    Est-ce que vous trouvez qu’ils ont le droit de facturer en doublon ?
    J’ai recherché sur l’internet et j’ai trouvé que par exemple, sur la  communauté de communes Morvan Sommets et Grands Lacs, « les producteurs de déchets exonérés de redevance spéciale : pour quelques catégories professionnelles, la TEOM perçue doit pourvoir au paiement du service rendu : Meublés de tourisme, chambres d’hôtes, gîtes ruraux; La TEOM perçue sur les bâtiments couvre les charges liées à la gestion des déchets »
    En vous remerciant,
    Claudia 

    Claudia

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Réponses
    • #24412712
      DominiqueDominique
      Administrateur

      Bonjour Claudia,

      Epineux sujet que celui de la collecte des déchets et de son financement.

      Votre SITCOM vous réclame le paiement de la redevance spéciale pour vos locations saisonnières, alors que vous payez déjà la taxe sur les ordures ménagères par ailleurs : il semble que votre syndicat intercommunal considère que vous faites partie des contribuables assujettis à cette redevance.

      La redevance spéciale a été instaurée pour la collecte des déchets produits par des contribuables non considérés comme des ménages, par nature des déchets en plus grande quantité ou particuliers. La redevance est calculée en fonction de l’importance du service rendu, notamment de la quantité des déchets gérés. Elle peut toutefois être fixée de manière forfaitaire pour la gestion de petites quantités de déchets (Article L.2333-78 du Code général des Impôts).

      Selon le site de votre SITCOM, la redevance spéciale concerne les PROFESSIONNELS.

      La première question à se poser est : Qu’entend-on par « professionnel » dans ce cas de figure ? Votre SITCOM doit pouvoir vous répondre sur ce point juridique, avant toute taxation d’office. A noter : chaque communauté de communes peut prévoir un règlement particulier et spécifique concernant l’assujettissement à la redevance spéciale et les informations que vous avez trouvées dans une région voisine sont inopérantes vis-à-vis du SITCOM40.

      La seconde question, corrélée à la première, est la suivante : votre activité saisonnière semble être faible (2 mois par an). Quel est votre statut ? Loueur de meublés non professionnel (LMNP), loueur de meublés professionnel (LMP), micro-BIC ? Vos locations saisonnières sont-elles considérées fiscalement comme des résidences secondaires (avec paiement de la taxe d’habitation) ? Si tel est le cas, vous devriez – à notre avis – être considéré comme simple particulier et ne pas être assujetti à la redevance spéciale. En effet, il serait impossible d’imaginer que tous les propriétaires de résidences secondaires des Landes soient contraints de payer cette redevance !

      Le sujet est complexe, vous l’avez bien compris.

      Au-delà de l’approche théorique que nous vous livrons aujourd’hui, nous souhaitons vous avoir apporté des éléments juridiques préliminaires vous permettant de discuter avec votre syndicat intercommunal et de comprendre – voire de contester – votre taxation à la redevance spéciale.

      Bonne continuation,

      Dominique

       

      2 membres ont remercié l’auteur pour ce post.
      • #24413225
        ClaudiaClaudia
        Membre ARGENT

        Bonjour Dominique,

        Tout d’abord, je vous remercie de votre réponse.

        Je voudrais vous préciser que je suis en LMNP et que mon numéro de Siret et mon activité principale déclarée correspondent au code NAF 5520Z, « Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée ». Il s’agit de ma résidence principale.

        Je paye à la fois la taxe foncière ( comme tout le monde ), la taxe de séjour ( comme tout loueur saisonnier ), la CFE et là, apparemment, je dois payer la redevance spéciale….

        Très belle journée,

        Claudia 🙂

         

        Claudia

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

– NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVPDIRECT – 

C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVPDIRECT est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux : notre charte de confiance est un gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVPDIRECT n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

– SIGNALER UNE ANNONCE – 

 
👉 Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

– BESOIN D’AIDE –

Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » présente dans votre espace membre ?
👉 La réponse à votre question attend peut-être votre lecture…

Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question, contactez-vous. Nous vous aiderons à trouver une solution adaptée à votre situation.

  • Hidden
  • Hidden
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Rapport de faute d’orthographe
Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :