ACCUEILLIR NOS HÔTES DANS LA SUITE DE LA CRISE DU COVID-19

Le jour d’après… le confinement

 

Projetons-nous un peu dans le futur… début de déconfinement le lundi 11 mai 2020, comité interministériel sur le tourisme le 14 mai, annonces du 1er juin… les restrictions apportées à nos déplacements vont progressivement prendre fin au rythme des différentes décisions gouvernementales…

Intenses envies de liberté retrouvée, de réunions familiales, de soirées entre amis…

Besoin de sortir, de retrouver le plaisir de l’échange et du partage.

Besoin de bord de mer, de grands espaces, de randonnées à la montagne, de courses dans les champs… la France est belle.

Depuis près de 7 semaines pour la plupart d’entre nous, l’horizon se limitait à son écran, à la vue sur l’appartement du voisin d’en face ou dans le meilleur des cas au panorama offert par le jardin de la maison.

Nous allons tous vouloir bouger, retrouver le sel de la vie, les découvertes, les rencontres, la convivialité… et pourtant…

Le 11 mai, le jour où... tout a changé...

👉 Tout a changé !

Ces longues semaines de confinement n’ont été qu’une pause, le virus est toujours là, attendant son heure, guettant les comportements inconséquents.

Le monde a changé – Nécessité de nous adapter.

Pendant ces 7 semaines, notre mode de vie a basculé, notre façon de concevoir le rapport à l’autre a changé. “Distanciation”, terme difficile pour nous, peuple latin. Il va désormais faire partie de notre quotidien, au moins pour un certain temps.

Nous ne l’avons pas encore complètement réalisé mais il va falloir nous adapter, inventer de nouveaux comportements, moins tactiles, plus distants ; réserver le contact à nos très proches ; oublier la trop grande proximité, les grands rassemblements, les foules.

Pourtant les beaux jours arrivent, les vacances sont à notre porte : le pont de Pentecôte, le beau mois de juin et sa fête de la musique, les grandes migrations de juillet et août.

De nouveaux modes de vacances – De nouveaux besoins à satisfaire.

La nécessité de s'adapter...

👉 Adaptation…

Pour les vacanciers locataires : retrouver de nouvelles façons d’envisager les vacances, éviter les grandes manifestations, oublier – pour un temps – les grands voyages à l’autre bout du monde, privilégier le local.

Bonne nouvelle, nous habitons la première destination touristique au monde: 3.500 km de côtes, 5 massifs montagneux, 54 parc régionaux, des sites exceptionnels à foison.

Autre bonne nouvelle, les entrées sur le territoire seront limitées ; tous ces trésors rien que pour nous !

👉 Et pour nous propriétaires,  comment s’adapter ?

Bonne nouvelle pour nous aussi car l’énorme avantage que nous offrons, c’est ce que privilégient maintenant les vacanciers, loin de la foule des campings et des hébergements partagés…. un appartement ou une maison, bien à soi, où chacun peut se retrouver avec ses enfants, sa famille, ses amis proches.

Réinventer nos modes d’accueil – Pragmatisme et positivisme.

Soyons positif !

👉 Soyons positif …

Bien sûr, ce nouveau contexte va nous amener à améliorer les processus de préparation de nos locations, à compléter nos gammes de nettoyage et de désinfection, à mieux communiquer sur ces sujets…

Ces actions de nettoyage demanderont un surcroît de moyens et de travail, voire un aménagement des horaires de départ et/ou d’arrivée.

On comprendra aisément qu’il ne sera pas toujours possible de garantir une sécurité sanitaire comparable aux établissements de santé, mais chacun devra nécessairement renforcer sa stratégie de lutte contre le virus.

Cette adaptation ne sera peut-être pas si douloureuse si nous construisons simplement, avec pragmatisme et positivisme, ce nouvel environnement, cette nouvelle façon de concevoir le rapport à l’autre. Nous devrons aussi repenser de nouvelles façons de recevoir.

👉 Après le “Restez chez vous !” est venu le moment du “Venez chez nous !….

Renforcer le contact direct Propriétaire Vacanciers pour accroître la confiance.

Chez LVP DIRECT les propriétaires pensent que recevoir, ce n’est pas simplement mettre à disposition un trousseau dans une boîte à clefs et encaisser une caution… ce ne l’était déjà pas avant, ce le sera encore moins maintenant…

Le vacancier en venant chez nous va devoir être rassuré : le séjour est-il totalement “safe”; la maison qui va abriter mes enfants pendant 1 ou 2 semaines répond-elle bien à mes critères de propreté; les salles de bains occupées par d’autres avant moi auront-elles bien été désinfectées avant mon arrivée ?

Les grands intermédiaires de la location de vacances sur internet, pour justifier leur importantes commissions, communiquent beaucoup mais… que contrôlent-ils exactement dans les locations de leur catalogue ? Donner comme seul conseil de “favoriser une arrivée autonome” (leur traduction de la boîte à clefs) c’est confondre sécurisation des contacts avec anonymisation de la relation.

La vraie prise en compte de ces nouveaux besoins ne peut passer que par le dialogue préalable entre le propriétaire et le vacancier. Ces intermédiaires qui  interdisent tout contact propriétaire-client avant le versement de l’acompte vont avoir du souci à se faire.

Finalement ces nouvelles contraintes vont aussi conduire à des progrès; plus grande exigence du vacancier dans son besoin de rassurance, échange plus approfondi avec le propriétaire avant de réserver en “un clic”, plus grande rigueur et meilleure anticipation des besoins par ce propriétaire.

Échanger nos bonnes pratiques – Formaliser les nouvelles modalités d’accueil et les partager avec nos hôtes.

Ensemble !

Échanger sur nos bonnes pratiques, c’est dans l’ADN de LVP DIRECT…

👉  “Ensemble on est plus fort”, telle est la devise LVP !

Nos forums sont autant de lieux permettant, en dehors de toute relation commerciale, l’échange et le partage.

Sur ce thème bien particulier nous ouvrons donc un fil spécifique “Accueillir nos hôtes dans la suite de la crise Coronavirus” sur le forum. Il est ouvert à tous pour partager les attentes de chacun et les bonnes pratiques de tous.

Il permettra aussi d’échanger des adresses de fournisseurs ou des noms de marques de produits qu’il n’est pas opportun de fournir dans le cadre de cet article.

En complément à ce forum, nous souhaitons apporter, dès maintenant, quelques pistes simples et personnalisables, en attendant de recevoir les préconisations  officielles précises. Nous ne manquerons pas d’actualiser ces informations au fil des annonces et de les partager.

Nota : Aucune règle officielle n’étant encore établie à ce jour concernant la réouverture des meublés de tourisme et les conditions sanitaires requises, nos indications et recommandations n’ont qu’une valeur informative.

Quels produits de désinfection utiliser ?

Pas facile de s'y retrouver...

Aucun des produits actuellement sur le marché n’a été testé spécifiquement sur le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 (COVID-19).

Pour autant, suite aux épidémies de SARS précédentes, de nombreux produits sont parfaitement efficaces sur les virus de cette famille (virus enveloppé à ARN de la famille des coronaviridae).

On trouvera dans le document en ligne (daté du 19/03/2020) issus du site de l’APB (Association Pharmaceutique Belge) une synthèse – qui sera actualisée régulièrement – des différents produits facilement accessibles, pour désinfecter les surfaces.

Il en ressort que les grandes familles de produits qui suivent semblent tout à fait adaptées :

1 – De l’eau contenant de l’eau de javel à 0,4-0,5% (40 ml d’eau javel dans une bouteille d’un litre puis compléter avec de l’eau du robinet). Attention : Les produits chlorés ne peuvent pas être mélangés avec d’autres produits de nettoyage. L’eau de javel peut en outre être agressive sur certaines surfaces.

2 – De l’eau oxygénée à 0,5% : des recherches récentes ont montré que les coronavirus humains présents sur des surfaces y sont sensibles.

3 – Les produits contenant de l’éthanol (alcool) à 70% minimum.

4 – Les produits contenant du Chloroxylenol (0,12-0,24%) 

Les différents produits désinfectants du commerce, adaptés à cette famille de coronavirus doivent en outre porter en France la mention « virucide selon la norme EN14476 ».

Quelles gammes de nettoyage appliquer et quelles surfaces désinfecter en priorité ?

Comment préparer nos logements ?

👉 Au-delà de l’importance du choix du produit, c’est son mode d’utilisation qui fera la différence.

Une attention toute particulière devra être apportée au traitement des surfaces les plus souvent sollicitées : les poignées de porte, d’armoires et de placards, interrupteurs et télécommandes, les rampes d’escalier, les tables, plans de travail de cuisine, tables de chevet, bureaux ; les toilettes, les éviers et lavabos et autres surfaces de salle de bain, sèche-cheveux etc.

👉 Une check-liste est sans doute un bon moyen d’éviter les omissions.

A noter : Les personnels qui interviendront chez vous devront, bien entendu, disposer des équipements de protection nécessaires (masques et gants). À fournir par leur entreprise ou par vous-même suivant le mode de sous-traitance.

Quelques idées de bonnes pratiques.

  Les télécommandes (TV, lecteurs DVD/BD, ventilateurs, VELUX…) sont des objets très souvent manipulés et difficiles à nettoyer parce-que fragiles (il est déconseillé de les asperger d’eau de javel) : prenez la précaution de les envelopper de housses thermorétractables faciles à trouver sur internet, que vous changerez entre chaque locataire. À défaut, les envelopper de film alimentaire est déjà une première solution. 

  Pour la vaisselle et ustensiles de cuisine : un programme de lavage à 70°C comme en possèdent la plupart des lave-vaisselles et le risque est levé ! Indiquez-le à vos locataires. 

  Le linge : s’il est lavé à partir de 60°C et correctement protégé avant de le remettre à disposition, le risque de transmission du virus est évacué. Appliquez ce protocole et informez-en vos hôtes.

Pour vos clients les plus inquiets vous avez toujours la possibilité de proposer des taies d’oreiller et des alèses jetables à des prix (entre 40 et 50 cts€) qui n’excéderont pas le coût de la blanchisserie, mais il est vrai que leur confort est moindre que la percale de coton. 

  Tapis, tentures, voilages : autant de matériaux  à risque, difficiles à désinfecter (les sprays existants n’ont pas véritablement prouvé leur efficacité) : les limiter au maximum, et si vous en avez la possibilité, retirez-les provisoirement. 

  Climatisation : un grand débat actuel, les vacanciers les plus prudents pourront toujours la couper. 

  Piscine : bien informer et expliquer le mode de désinfection que vous avez mis en place (à l’électrolyse de sel, au chlore chimique, au brome…) et surtout appliquer le mode de surveillance et de réglage prévu pour cette installation.  Tous ces procédés sont sécures si les règles de maintenance et de surveillance sont correctement appliquées. 

  Laissez des produits à disposition : au-delà des précautions que vous allez prendre pour préparer votre maison avant l’arrivée de vos locataires, il peut être judicieux de laisser à disposition (en les informant sur ce point) quelques produits désinfectants adaptés et du gel hydro alcoolique qui devient maintenant plus accessible, pour qu’ils puissent compléter eux-mêmes le nettoyage et ainsi se rassurer.

Informer vos vacanciers.

Bien communiquer, c'est important !

👉 Dans le contexte actuel, la communication est essentielle.

Vous avez mis en place les mesures spécifiques adéquates; vous êtes prêts à recevoir vos hôtes… Soyez également proactifs pour l’information des vacanciers qui vont venir chez vous. N’attendez pas qu’ils vous interrogent. 

Si vous avez un site internet, vous avez peut-être la possibilité de construire une page spécifique (accessible directement depuis la page d’accueil) où vous pourrez détailler l’ensemble des mesures que vous avez prises. Vous pourrez aussi préciser les adaptations éventuellement nécessaires : modifications de vos horaires, restrictions des plages d’accueil, conditions de réalisation des états des lieux… Voici un exemple pour ceux qui manquent d’inspiration : Nos modalités d’accueil – COVID19. 

Sans être trop prolixe, soyez aussi précis que possible : les mesures que vous annoncez doivent être factuelles, constatables… et réalistes ! Vous ne proposez pas des chambres d’hôpital, il est donc inutile de promettre un niveau de désinfection que vous ne sauriez pas réaliser.

N’hésitez d’ailleurs pas à mettre le lien vers cet article sur le site internet de votre location si vous en avez un : vos clients auront ainsi l’accès à cette information partagée. 

Dans tous les cas, avant l’arrivée de vos clients, établissez avec eux un contact. Téléphone ou mail, l’important est d’avoir pu échanger sur le sujet. Compte tenu de l’environnement médiatique actuel, leur inquiétude est légitime : à vous d’être à leur écoute et de leur apporter les réponses pratiques qu’ils attendent.

Astuce : Pour y parvenir, une recette simple : mettez-vous à leur place ! Quelles seraient les questions qui vous viendraient à l’esprit avant d’emmener votre famille dans une maison que vous ne connaissez pas ?

Et l’accueil ?

L’accueil reste un moment essentiel dans la relation propriétaire-vacanciers

Chez LVP nous ne sommes pas partisans de la boite à clefs, sauf cas très spécifique dont vous aurez pu convenir au préalable.

Savoir bien accueillir... pour rassurer !

Dans tous les cas, pendant ce moment de rencontre et d’échange, vous devez respecter les mesures barrières. Recevez-donc vos locataires à l’extérieur, chacun sera ainsi plus serein.

Si état des lieux il y a (ce que nous conseillons toujours) faites la visite avec un seul de vos hôtes en respectant les distances de sécurité.

Pour vos habitués, vous pouvez aussi convenir d’un état des lieux pré-rempli à confirmer / infirmer le lendemain.

Tout en gardant la qualité de la relation humaine, allégez les procédures au maximum et anticipez les détails (chacun son stylo !).

Et avant tout : n’oubliez pas que vos hôtes viennent passer des vacances chez vous… qui seront certainement excellentes ! 

Alors, même dans ce contexte un peu contraignant, gardez légèreté et bonne humeur !!

Sources d’informations officielles complémentaires.

Bonne reprise et Bonnes locations,

Pascal / Nathalie / Benoît.

(Article mis à jour le 01/05/20)

10
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
CHAVIGNAUDLVPJosé Soares-DiasJean-Marie FainRoger BARRACHIN Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
CHAVIGNAUD
Visiteur
CHAVIGNAUD

Bonjour, merci pour toutes ces infos auxquelles on peut penser, mais qu’il ne faut pas oublier. Chez nous, mai et juillet ont subi les annulations, mais nous espérons qu’elles soient vite comblées ! Encore merci, cordialement.

José Soares-Dias
Membre Bronze
José Soares-Dias

Ok, méthode Coué ou herbes rigolotes, vous avez zappé l’interdiction de déplacement à plus de 100km qui risque de durer jusqu’au 23 juillet.

Jean-Marie Fain
Visiteur
Jean-Marie Fain

Bonjour, Merci pour ces informations très utiles. Il reste toutefois beaucoup d’incertitudes de voir nos réservations « effectives » car les suites du corona ne sont pas certaines (prolongation du confinement, fermeture des frontières aussi bien pour nous belges que pour une partie de nos locataires également belges). Les résidents français pourraient également avoir des limites kilométriques à l’intérieur du territoire. Y aura-t-il une concertation entre nos gouvernements qui nous permettra d’être optimiste? Vous soulignez l’importance d’une bonne communication entre propriétaires et locataires. Ce virus doit effectivement faire l’objet d’un dialogue constructif entre nous afin de répondre aux attentes de nous tous.… Lire la suite »

Roger BARRACHIN
Visiteur
Roger BARRACHIN

Merci pour votre article fort intéressant, et des conseils envers les futurs vacanciers,car si certaines choses nous paraissent normales, c’est tellement mieux de les dire pour rassurer nos futurs hôtes (clim, piscine, linge, vaisselle, rideaux…). pour l’instant, sur nos 6 semaines de réservations Juillet/Août, nous n’avons eu qu’un désistement d’Allemands qui nous ont promis de revenir en 2021… Nous serions intéressés par l’achat de flacons hydro alcooliques et de housses jetables d’oreillers, avez-vous des fournisseurs à nous conseiller et quelles seront les quantités mini à faire livrer ?
Encore merci pour tout. Bien cordialement.

Petchikara
Visiteur

Bonjour à toutes et tous,

Ce que je viens de lire est un excellent article.
J’avais commencé d’écrire une page, pour préciser les modalités que nous prenons, en vue de la ré-ouverture de notre location.
Votre exemple ; “Nos modalités d’accueil – COVID19” est beaucoup mieux écrit !
J’aurai, bien entendu, des modifications à y apporter.

Puis-je le copier ?

Merci d’avance, et,

Cordialement

Marco
Visiteur
Marco

Petit oubli, merci au site et aux contributeurs qui éclairent aussi bien le locataire que le loueur! Bravo

Marco
Visiteur
Marco

La location saisonnière n’est pas encore certaine à ce jour. Effectivement notamment pour les sites côtiers nous ne savons pas s’il sera possible d’avoir accès aux plages.
Cela sera t-il un frein à la location?
Il faut donc s’attendre à de la location “dernière minute”.
Pourrons nous nous rendre sur place pour préparer le logement surtout quand ce dernier n’a pas été ouvert depuis fin janvier dernier!
Rien n’est simple.
Comment faire si réservation faite cet hiver avec acomptes ou arrhes versés ?
Attend t-on la dernière minute pour demander le remboursement de l’acompte ou des arrhes?

Bon courage à tous. Protégez-vous!

COCOONING
Membre Bronze
COCOONING

Merci pour cette page, aussi claire en informations qu’en présentation.
Ajustons le nécessaire, le raisonnable, et la confiance réciproque. Les vacanciers clairement informés préalablement apprécieront encore davantage leur séjour, et le feront savoir.
Et dans nos annonces ou descriptifs, privilégions désormais les “petites” particularités touristiques (artisanat, petits producteurs de spécialités locales, circuits de balade…) plutôt que les “gros” centres d’intérêt qui seront souvent contraignants (châteaux, parcs animaliers ou à thème). Small is Beautiful (and safe).
Bon courage à tous
Georges / Cocooning

Zoboli Buhl Martine
Visiteur
Zoboli Buhl Martine

Merci bien pour vos précieuses recommandations dans cette délicate période de “prévu” deconfinement.
Votre dévouement encourage la reprise tant attendue des gites aussi bien de la part des propriétaires que des locataires !
Cette reprise sera t elle autorisée et communiquée officiemment par les autorités locales françaises ou simplement conséquente au libre déplacement entre les différentes regions un jour?
Excusez moi pour cette demande mais me trouve en Italie depuis deux mois…
Merci de m’envoyer cette info au moment arrivé pour la reprise de mon activité
Cordialement
Zoboli Buhl Martine

NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVP

C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVP est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux : notre charte de confiance est un gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVP n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

SIGNALER UNE ANNONCE

Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

BESOIN D’AIDE

Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » dans le menu « Propriétaires » ?
La réponse à votre question attend surement votre lecture…

Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé de solution, contactez-vous. Nous vous aiderons à en trouver une adaptée à votre situation.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

MODIFIER MON ANNONCE

Pour modifier les paramètres de votre annonce, vous devez déplacer votre souris sur l’information que vous souhaitez corriger pour faire apparaitre une icône en forme de crayon qui vous permettra d’accéder aux différents choix possibles.

Important, Il faut être en mode d’affichage “Propriétaire” :

Pour modifier vos photos, vous devez déplacer votre souris sur le diaporama et cliquer sur l’icône en forme de crayon pour accéder à la gestion de vos photos. Vous pourrez alors supprimer des photos, en télécharger de nouvelles, les modifier et les déplacer pour organiser leur ordre d’affichage.

[row_fluid][span12][/span12][/row_fluid]

PERSONNALISER VOTRE PLAQUETTE LVP

Nous attachons une grande importance à la qualité de nos plaquettes de promotion qui représente l’image de notre association de propriétaires. La qualité d’impression de votre plaquette est proportionnelle à la définition (la taille) de votre fichier photo envoyé.

 

Le format minimum acceptable est de 2400×1736 pixels.

venenatis, ut libero ipsum non nunc mattis at id elit. et, dolor

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :