COMMENT NÉGOCIER LE TARIF DE SA LOCATION DE VACANCES ?

Comment négocier le tarif de votre prochaine location saisonnière ?

En tant que client, il y a certaines choses que vous n’avez peut-être pas l’habitude de négocier. Certains tarifs vous paraissent figés et non négociables. Résultat : vous tentez rarement une négociation du prix du loyer de votre location de vacances…

Mais attention, demander dès le premier contact une réduction de tarif peut être mal perçu par le propriétaire de la location convoitée !

Dans cet article, nous allons vous donner les bonnes pratiques en ce qui concerne la location saisonnière et vous expliquer comment négocier votre location de vacances… quand cela est possible.

comment négocier le tarif de son gite
Bien faire les comptes avant de négocier...

Avant de négocier le tarif de votre location de vacances, il faut être conscient de ce qui est compris dans le prix du logement loué. Que vous fassiez le choix d’une location via une chaîne de villages vacances par exemple ou que vous décidiez de passer par une location de vacances en direct avec un propriétaire, le tarif proposé comprend généralement :

    • La maintenance du logement (électricité, chauffage, eau) ;
    • Les équipements disponibles (achat de mobilier, déco, électroménager, internet…) ;
    • Le ménage et l’entretien du logement et de ses équipements ;
    • Les frais d’entrée et de sortie, d’états des lieux ;
    • Les taxes locales comme la taxe de séjour à la charge du locataire et les impôts locaux ;
    • L’impôt sur les revenus locatifs ;

Il faut être conscient que mettre un bien en location saisonnière engendre tout un tas de dépenses et de frais pour un propriétaire, sans parler des contraintes de sa gestion. Il est donc normal qu’au-delà des charges fixes et variables, la qualité et la quantité d’équipements mis à disposition des locataires entrent en ligne de compte dans le calcul du tarif de votre location saisonnière. La location d’un bien doit évidemment être rentable pour un loueur en meublé et le motiver à continuer à proposer un logement agréable. Faire installer une piscine par exemple est une dépense conséquente qui, si elle ne se répercute pas sur le prix de la location, n’a pas vraiment de sens.

Avant de négocier le loyer, gardez donc à l’esprit que plus un hébergement vous propose des équipements de qualité, plus son prix sera élevé. Par exemple, si vous avez des vélos à disposition pour toute la famille, l’achat et l’entretien de ces vélos est une charge pour le propriétaire, qui se doit de la prendre en compte dans le calcul du loyer de son bien proposé à la location saisonnière.

Quel type de location de vacances est le plus approprié pour négocier un tarif ?

Si vous trouvez votre bien en location saisonnière sur une plateforme qui vous permet de communiquer directement avec le propriétaire-bailleur, vous avez plus de chances d’obtenir une éventuelle réduction sur votre hébergement de vacances. En effet, sachez que les centrales de réservations et les gros sites de location de vacances, en limitant au maximum les échanges avec les propriétaires avant la réservation, ne prévoient pas de remise possible.

A savoir : Peu importe la durée, la période ou votre budget, le prix affiché est très généralement le prix à payer. Sauf cas particuliers, il n’y a donc peu de chance de pouvoir négocier le tarif annoncé. Mais des exceptions peuvent arriver…

Si vous souhaitez tenter votre chance en essayant d’obtenir une remise, privilégiez une location entre particuliers. Cela vous permettra d’établir une véritable relation avec le loueur et d’installer une confiance dans la relation propriétaire-locataire. De plus, vous éviterez de payer les frais de services (généralement entre 15 % et 25 %) qu’appliquent les centrales de réservation comme Airbnb par exemple… C’est déjà une belle remise rapide à obtenir sans devoir la négocier ! Mais attention, quel que soit le moyen de réservation que vous utilisez, rappelez-vous que la confiance n’exclut pas la méfiance.

Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques pour réserver un gîte…

Comment être sûr de la qualité du logement, de la sincérité du loueur ou encore que ce n’est pas une arnaque ?

Découvrez notre guide pour vous permettre de vérifier votre prochaine location de vacances avant de réserver. À vous le séjour serein et conforme à vos attentes… sans le stress de l’inconnu à l’arrivée.

Les critères de négociation du tarif de sa location de vacances

comment négocier le tarif de son gite
Attention à bien négocier sans "vexer" le propriétaire...

Dans le cadre d’une négociation du tarif de votre location de vacances, il faut prendre en compte plusieurs critères, qui peuvent vous permettre parfois d’obtenir une petite remise à condition de s’y prendre correctement.

Voici une liste, non exhaustive, des raisons pour lesquelles un bailleur pourrait accepter de vous proposer un tarif remisé :

👉 Si vous louez pour une longue période

Dans le cadre d‘une location de vacances, le tarif proposé est souvent calculé à la semaine de location ou à la nuit. Si vous souhaitez louer un bien pour deux semaines ou plus, vous pouvez essayer de demander une remise pour cause de location longue durée si cela n’est pas proposé d’office. En effet, cela facilitera la logistique du propriétaire en lui évitant de faire des entrées et sorties de locataires chaque semaine. De plus, les frais de ménage devraient rester les mêmes que vous louiez votre bien une semaine ou 4, puisque le ménage s’effectue après votre départ…

👉 Si vous louez en basse saison

Comme pour les hôtels, le prix des locations meublées fluctue en fonction de la saison et des destinations. Par exemple, dans le cadre d’une location à la mer en décembre, vous pouvez espérer obtenir une remise car ce n’est pas la plus forte saison pour les locations de vacances. Mais généralement, ce critère saisonnier est déjà pris en compte par le propriétaire dans son tarif.

À l’inverse, si vous cherchez un chalet à la montagne pour y passer les fêtes de fin d’année en famille ou entre amis, cela sera très compliqué (voir impossible) de négocier le tarif de votre location de vacances. Logiquement, à cette période la demande est largement supérieure à l’offre. C’est le propriétaire qui est en position de force. Il n’aura donc aucun mal à louer et pourrait même décliner votre demande au profit d’un autre vacancier si vous abordez le sujet d’une réduction de son loyer…

👉 Si vous louez en dessous de sa capacité maximale

Vous cherchez un logement pouvant accueillir 10 personnes pour un week-end entre amis et la location qui vous plaît a une capacité de logement de 20 personnes… Vous pouvez alors demander une remise en lui proposant de ne pas utiliser la totalité des chambres par exemple. Dans le cadre d‘une location hors période de haute saison, il est possible que le loueur vous accorde un tarif réduit en condamnant une partie du logement afin de ne pas le salir et le chauffer inutilement.

👉 Si vous louez en dernière minute

C’est certainement la meilleure piste pour essayer d’obtenir une réduction ! En tant que propriétaire d’une location meublée, il n’est pas toujours évident de louer un logement toute l’année. Dans le cas où le bien que vous souhaitez est disponible à court terme (voire très court terme), un propriétaire pourrait préférer le louer à prix réduit plutôt que de ne pas le louer du tout. Tentez donc votre chance ! Même en très haute saison, il peut arriver qu’un propriétaire reçoive une annulation de dernière minute, il sera alors sûrement prêt à négocier son tarif pour vous recevoir…

Soyez raisonnable…

comment négocier le tarif de son gite
Ne demandez pas l'impossible...

Si le bien est un peu au-dessus de votre budget, vous pouvez tenter de négocier le tarif en établissant une relation de confiance avec le propriétaire, mais rappelez-vous que le propriétaire n’est en rien obligé de baisser son tarif : s’il accepte de le faire, il vous rend un service. C’est pourquoi il est essentiel d’être courtois et de ne pas vous attendre à une remise de 50 %. Lors de votre conversation avec le propriétaire, pensez à lui présenter des arguments viables pour lui et qui pourraient justifier qu’il vous accorde une réduction. Voici quelques exemples :

    • « …, je vois que le bien que vous proposez à la location dispose d’une piscine chauffée, mais comme nous souhaiterions y loger au mois d’octobre et que nous ne l’utiliserons pas, de même que le barbecue et le mobilier de jardin. Serait-il possible d’obtenir une petite réduction sur le tarif de votre location de vacances ? »
    • « …, ma famille et moi recherchons un bien à la dernière minute pour y passer une semaine de vacances hors vacances scolaires, serait-il possible de nous proposer un tarif préférentiel dû à la période de basse fréquentation qui nous intéresse ? »
    • « … proposez-vous un tarif dégressif en fonction du nombre de semaines pour votre bien disponible à la location cela pourrait nous motiver à réserver deux semaines consécutives ? »

Mais rappelez-vous que de nombreux propriétaires proposent leur résidence secondaire pour couvrir leurs frais. Bien souvent, ils préfèrent ne pas louer que mal louer. Si une location vous a tapé dans l’œil, ne débutez pas votre premier contact avec le propriétaire sur des questions de tarif… Il pourrait avoir un mauvais jugement sur votre motivation première de louer son gîte et clore immédiatement toute discussion.

L’art de négocier le tarif de sa location de vacances

Au-delà du simple tarif de votre location de vacances, pensez à rechercher avant tout un excellent rapport qualité-prix. Si vous avez trouvé une jolie maison provençale avec piscine chauffée par exemple, vous ne pouvez pas vous attendre à obtenir le même prix que pour un appartement dans la même ville.

Quoi qu’il arrive, prenez soin de passer en direct avec le propriétaire pour bénéficier d’un tarif sans frais de réservation additionnel et bâtissez une relation de confiance.

Si vous louez un bien et que vous êtes d’excellents locataires, il vous sera plus facile d’y revenir et peut-être même d’obtenir un tarif remisé pour vos prochains séjours…

N’oubliez pas que la courtoisie ouvre bien des portes !

Notre Sélection de Logements en Direct des Propriétaires

Sur LVP, nous vous proposons un large choix de logements pour vos prochaines vacances. Ces locations sont proposées en direct des propriétaires, sans intermédiaire ni frais de réservation : C’est la garantie du meilleur tarif possible !

Locations de vacances : Nos autres guides

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Vacanciers,
restez informés !

NOS CONSEILS POUR BIEN RÉSERVER AVEC LVP

C’est décidé, pour vos prochaines vacances vous allez louer le logement qui vous convient vraiment, selon vos propres critères !

Il vous reste quelques appréhensions ou inquiétudes face aux nombreuses propositions visibles sur Internet ?

Voici quelques bons conseils et les pièges à éviter pour que vos vacances restent un moment de détente privilégié.

 

Vous avez opté pour la location de particulier à particulier, c’est le bon choix !

LVP est un groupement associatif de propriétaires refusant le diktat des sites commerciaux qui profitent de l’engouement de la location de vacances pour s’enrichir sur le compte des propriétaires et des vacanciers… Nous souhaitons rester fidèle à l’ADN de notre activité : la relation entre particuliers, offrant un site humain qui laisse place aux échanges entre vacanciers et propriétaires tout en facilitant leur mise en contact via internet.
•  Nous vous proposons une sélection de propriétaires respectueux : notre charte de confiance est un gage de qualité, de sérieux et de fiabilité.
•  Chaque propriétaire annonçant sur notre site doit prouver son identité et que le bien qu’il propose lui appartient : Cela limite grandement les risques de fausses annonces !
•  Chaque propriétaire reste votre unique interlocuteur. LVP n’est pas le mandataire du propriétaire et n’intervient aucunement dans le processus de réservation.

 

Vous pouvez facilement vérifier par vous même certaines informations

• Chaque bien doit être présenté le plus précisément possible avec une description de l’emplacement, de sa nature (maison, appartement…) le nombre de pièces, chambres, salle de bain, WC, la surface habitable, annexes, couchages…
• Ayez le réflexe de contacter le propriétaire pour lui poser toutes les questions nécessaires concernant les équipements et les prestations du logement. Vérifiez avec lui la disponibilité et la compatibilité de ce bien avec vos attentes, la proximité des activités et des centres d’intérêt recherchés. Vous pouvez aussi demander d’autres photos si besoin…
• Consultez la réputation de la location sur internet à partir de son nom si c’est possible : Les avis laissés par les vacanciers précédents sur différents sites d’annonces donnent généralement une bonne indication sur la qualité de la location et des relations avec le propriétaire. C’est aussi un très bon moyen de comparer les prix entre les différents sites en sachant que certains facturent des frais de réservation pouvant dépasser 15% du prix du loyer !

 

Si vous décidez de réserver, vous êtes en droit d’exiger de la part du propriétaire un contrat de location qui doit contenir au minimum :

•  Votre nom et les dates de votre réservation,
•  Les coordonnées exactes du propriétaire et les moyens de le contacter : mail, téléphone…
•  L’adresse précise du logement,
•  Le descriptif complet de la location,
•  Le montant total du loyer (charges comprises ou pas, frais de ménage et /ou les éventuels coûts à votre charge) ainsi que le montant des arrhes ou acompte.
•  Le montant de la caution,
•  Les modalités de ces paiements.

Votre réservation sera validée après avoir renvoyé un exemplaire de ce contrat signé par les deux parties et le paiement des arrhes (ou acompte).

Un état des lieux doit être fait à votre arrivée lors de la remise des clefs, ainsi qu’à votre départ pour éviter toute contestation par la suite.

Les conditions de la restitution de la caution doivent être clairement stipulées dans le contrat de location. 

Emportez le contrat de location avec vous pour avoir sous la main toutes les informations qui vous ont été indiquées.

De votre côté, en bon chef de famille ou de groupe, veillez à faire respecter les lieux et le voisinage pour que tout se passe dans la joie et la bonne humeur !

La location de vacances entre particuliers, c’est avant tout une relation de confiance et de respect mutuel qui doit être accompagnée d’un comportement responsable de part et d’autre.

SIGNALER UNE ANNONCE

Nous attachons une grande importance à la qualité des annonces proposées sur notre site. Si malgré notre vigilance vous estimez que cette annonce n’est pas légitime, merci de nous le signaler en précisant les raisons. Nous contacterons directement son propriétaire pour étudier avec lui les raisons de vos doutes.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

BESOIN D’AIDE

Avez-vous consulté la rubrique « Besoin d’aide » dans le menu « Propriétaires » ?
La réponse à votre question attend surement votre lecture…

Si malgré tous nos efforts dans la rédaction de ces guides vous n’avez pas trouvé de solution, contactez-vous. Nous vous aiderons à en trouver une adaptée à votre situation.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

MODIFIER MON ANNONCE

Pour modifier les paramètres de votre annonce, vous devez déplacer votre souris sur l’information que vous souhaitez corriger pour faire apparaitre une icône en forme de crayon qui vous permettra d’accéder aux différents choix possibles.

Important, Il faut être en mode d’affichage “Propriétaire” :

Pour modifier vos photos, vous devez déplacer votre souris sur le diaporama et cliquer sur l’icône en forme de crayon pour accéder à la gestion de vos photos. Vous pourrez alors supprimer des photos, en télécharger de nouvelles, les modifier et les déplacer pour organiser leur ordre d’affichage.

[row_fluid][span12][/span12][/row_fluid]

PERSONNALISER VOTRE PLAQUETTE LVP

Nous attachons une grande importance à la qualité de nos plaquettes de promotion qui représente l’image de notre association de propriétaires. La qualité d’impression de votre plaquette est proportionnelle à la définition (la taille) de votre fichier photo envoyé.

 

Le format minium acceptable est de 972×544 pixels.

Phasellus ipsum Praesent porta. nunc lectus quis sed Aenean eget id,
Rapport de faute d’orthographe
Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :